08/11/2015

Merci l'Usine

Samedi, j’ai participé à la journée « portes ouvertes » de l’Usine qui m’a permis d’appréhender l’envers du décor de ce lieu culturel. Merci à l'Usine pour son accueil.

Tout au long de la visite, j’ai rencontré des membres de l’association et des permanents motivés par le sens de leurs actions et qui ont l’art de faire tourner la machine avec des petits riens. J’ai apprécié, en autre, leur sens du commun et du travail interdisciplinaire, porteur de créativité et d’innovation, qui permet à l’Usine de proposer des activités à des prix s’adaptant aux moyens de financiers du visiteur-spectateur. Merci à l’Usine de permettre à tout un chacun de pouvoir participer à la vie culturelle.

Lors de la visite des ateliers, un pan peu connu de la culture alternative a été présenté : celui de l’utilisation de techniques « démodées », tels que le développement de photographies argentiques ou le visionnement de bobine de film. Merci à l’Usine pour la préservation de techniques caduques pour certain.

Depuis septembre, l’Usine propose des séances de cinéma aux enfants. Merci à l’Usine d’offrir une alternative à la programmation des grandes salles.

J’ai vu des locaux où chaque mètre carré est utilisé du sol au plafond. J’ai visité des ateliers aménagés avec du matériel qui a vécu, donc réparé et/ou récupéré. Merci à l’Usine d’être un acteur de l’économie sociale, solidaire, responsable et durable.

A la suite de cette visite, il me semble que l’Usine, grâce, entre autre, à une gestion solidaire et interdisciplinaire ainsi qu’une forte dose de bénévolat, a, en termes économiques, un résultat maximum avec un minimum de moyens. De plus, la mise en place de portes ouvertes en moins de 5 jours, démontre une force de réactivité à faire pâlir un nombre certain de chefs d'entreprises. Merci à l’Usine pour sa gestion optimale

Le reproche qu’il serait possible de faire à l’Usine, est ne pas rentrer dans des moules préformatés. Est-ce une raison pour l’empêcher de poursuivre ses activités par des moyens détournés ?

Pour finir, merci à l’Usine d’offrir un possible à de nombreux artistes par la mise à disposition de locaux pour créer, répéter et présenter leur création et de proposer d’autres horizons culturels.

 

 

 


 

 

 

 


 

20:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.